TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES
MANDEMENT DE SAVOURNON.

LE BERSAC

État ecclésial:

La paroisse de Bersac était sous le vocable de saint Laurent. En 1516 i1 existait dans cette église une chapelle de Saint-Georges, qui subsistait encore en 1708; une seconde, dont j'ignore le titre, y fut fondée en 1787. Il ne parait pas qu'il y ait eu jamais de prieuré dans cette paroisse, mais plusieurs chapellenies y avaient été fondées elles avaient été unies à la cure avant 1516 le curé prenait le titre de prieur-curé, était à la collation de l'évèque de Gap et percevait une partie des dîmes de la paroisse. Jusqu'au XVIIe siècle le Bersac faisait partie de l'archiprètré du Gapençais ; il fut alors uni à celui du Rosanais.

Administration et Justice:

- Le Bersac faisait partie du bailliage, de l'élection et de la subdélégation de Gap. Le seigneur avait une juridiction particulière qui s'exerçait à Serres, avec appel au vibailli de Gap.

État féodal:

Jusqu'au XVIe siècle le Bersac et Savournon ne formèrent qu'une seule seigneurie. Dès le commencement du XIIIe siècle la famille d'Agoult possédait ces deux terres:

  • - Rostaing d'Agoult, 1200
    - 0., 1240
    - Isoard, 1270
    - Isnard, 1286-1292
    - Bertrand, 1307
    - Guillaume, 1329
    - Barral, Bertrand et Agoiilt, 1334-1350
    - Guillaume, fils d'Agoult, 1352-1382
    - Raymond, 1400-1436
    - Catherine, sa fille, épouse Raymond de Morges, qui achète 150 florins la part de certains cohéritiers de sa femme, en 1438
    - Jean, son fils, 1458-1464
    Antoine, 1491-1526
    - Marguerite Claret, veuve de Hugues de l'Hére, achète, pour 8,000 écus, le 20 octobre 1526; vivait encore en 1561
    - Hugues, son fils, vend, pour 758 florins, à Honoré de Peuchinat, en 1590
    - Gaspard de Perrinet lui achète pour 2,760 écus, en 1597 ; vivait encore en 1645
    - Suzanne de Launay, sa veuve, garde le Bersac pour ses reprises et le vend 24,500 livres à Pierre de Léotaud en 1655
    - François de Genton achète au précédent, pour, 31,000 livres, en 1659; vivait encore en 1671
    - Francois, son fils, 1700
    - François, 1708
    - Angélique Lombard, veuve d'Alexandre de Rastel de Rocheblave, seigneur de Saveurnon, achète, 28,000 livres, en 1708
    - Jean-Joseph de Rastel de Rocheblave, 1708-1759; sesdescendants possédaient encore cette terre en 1789.
  • - Antoine de Rivière se qualifiait de coseigneur du Bersac en 1602
    - Le seigneur du Bersac possédait une maison-forte située sur les limites de Saint-Genis et du Bersac, et qui portait le nom de BASTIDA MARMORÉA, aujourd'hui Mourmoirières.

    [Retour