TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES
MANDEMENT DE PALLON


Les trois communautés qui composaient ce mandement constituaient, avec celle de l’Argentière, avant 1155, le mandement de Rame. L’Argentière en fut détaché peu après 1155 par suite d’une acquisition faite au comte de Forcalquier par le Dauphin (Voyez l’article de l’Argentière), et le bourg de Rame, chef-lieu du mandement, fut détruit par les inondations de la Durance. A la suite de ces événements, le mandement de Rame disparut et, avec les trois quarts de cet ancien mandement, on créa celui de Pallon, du nom d’un hameau de la commune de freyssinières. Il est de tradition que les trois communautés du mandement de Pallon ne formaient qu’une seule paroisse et une seule communauté avant 1396. Cela n’est pas certain.

[Retour]

CHAMPCELLA

État ecclésial:

La paroisse de Champcella passe pour avoir été créée en 1396 seulement; jusque là, dit-on, elle faisait partie de celle de Saint-Laurent-de-Rame. Cette paroisse de Saint-Laurent existait de toute antiquité sur l’emplacement de l’ancienne station romaine de Rama, aux bords de la Durance, et fut transférée, comme nous le verrons bientôt, en 1444, à la Roche-de-Briançon, Champcella et Rame ne faisaient qu’une seule communauté
- La paroisse de Champcella était sous le vocable de saint Pierre, et saint Paul; elle n’avait aucune chapelle payant les décimes. Le clergé se composait d’un curé nommé par l’archevêque d’Embrun, qui partageait avec son chapitre les dîmes de cette paroisse.

Protestants:

Ils avaient à Champcella un temple dont la démolition fut ordonnée par arrêt du conseil du roi du 14 mai 1585.

Administration et Justice:

Le seigneur majeur avait une juridiction dans tout le, mandement ; elle s’exerçait, au XVIIe siècle, à Embrun, avec appel au vibailli de cette ville. Au point de vue administratir Champcella dépendait d’Embrun

État féodal:

Le seigneur majeur résidait au château de Rame, dans le territoire de, Champcella ;

  • Pierre de Rame , 1137-1160
    Aynard,1168
    Dragonet, 1202
    Eudes , 1237-1271
    Aynard, 1275-1292
    Eudes et Guillaume, frères; le premier teste en 1326
    Guillaume et Aynard, fils d’Eudes, Pierre, fils de Guillaume,1326-1347
    Aynard, fils de Guillaume, teste en 1374
    Jean, fils de Pierre, 1319-1367
    Guigues, Georges et Jean, 1371-1388
    Ysnard, héritier de Guigues;Fasio, fils de Georges, et Jean, fils de Jean, 1388-1413
    Antoine, Jean-François et Claude, fils de Fasio, 1428-1494
    Philippe, fils de Jean, 1413
    Fasio, fils d’Antoine, 1495
    Sébastien, François, Bertrand, Antoine et Jean vendent leur part 160 écus d’or à Monnet, chanoine d’Embrun, le 24 mars 1514
    Caspard, fils de Fasio et héritier de Monnet, 1500-1549
    Antoine, son fils, 1592
    Matieu, 1592-1629
    Hélène, dame de Pallon, épouse de Claude d’Autric de Ventimille, vend cette terre à la communauté 1653
    Daniel Jouve l’acquiert de la communauté, qui se réserve la faculté de rachat, 1674
    Salomon Bellon, neveu de Daniel Jouve, en hérite, 1696-1703
    Romain Bellon, mis en demeure de revendre la seigneurie à la communauté, s’y refuse, perd un procès au parlement et la communauté rentre en possession du château de Rame, qui est rasé et les terres partagées entre les habitants, 1768.
  • Boniface et Hugues Rostaing, 1349
    Jean et Artaud Giraud, 1429
    Antoine Rostaing, 1430
    Jacques Giraud, 1477
    Michel Richière, 1510
    Jean Richière, 1520
    Artaud Giraud, 1540
    Jean Albert, 1550
    Barthélemy Albert, 1560-1600
    Barthélemy, fils du précédent, 1600-1617
    François de Capri, 1621
    Anne Albert, femme de Louis de Levésie, 1617-1650
    Pierre, leur fils, 1666
    Jean, 1689-1714
    Joseph, 1745-1789.
  • Histoire:

    Dans le territoire de Champcella, aux bords de la Durance, existait la station antique de Rama ; au XIIe siècle, il est encore question de ce bourg dans le poème de Gérard de Rossillon. Elle fut ruinée, d’après la tradition, par des débordements de la Durance ; en 1202 elle avait perdu son titre de chef-lieu de mandement; en 1444 elle perdit celui de paroisse; en 1768, le château de Rame, dernier souvenir de son existence, fut rasé. Rame n’est plus aujourd’hui d’une petite chapelle entourée d’un cimetière.
    1570 ou 1573, 8 juin, Bonrepos et la Cazette, capitaines ligueurs, attaquent Champcella, défendu par quelques protestants ; Lesdiguières, à cette nouvelle, passe du Champsaur en Embrunais par un col d’un accès difficile, tombe sur les assaillants et leur inflige un échec sanglant.

    Biographie:

    JACQUI (Sébastien), de Champcella, imprimeur, établit la premiére imprimerie de Nimes; il traite, le 24 février 1579, avec les consuls de cette ville, qui lui fournissent une maison, plus 10 écus d’or par an et 80 écus d’or pour acheter les caractères nécessaires.

    [Retour]