TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES
MANDEMENT DE CHÂTEAUNEUF-DE-CHABRE.


CHÂTEAUNEUF-DE-CHABRE (fusionnée avec POMET le 1 mai 1944)

État ecclésial :

Dès la fin du XIe ou le commencement du XIIe siècle, l'existence de la paroisse de Châteauneuf-de-Chabre nous est connue. Elle était sous le vocable de sainte Madeleine et à la collation du prieur d'Antonaves. Au milieu du cimetière existait une ancienne chapelle sous le titre de Saint-Michel; une autre dédiée à Notre-Dame était au lieu dit les Faysses et appartenait à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem; cette dernière servit quelque temps après les guerres de religion d'église paroissiale, l'église du village ayant été détruite. Le prieur d'Antonaves était décimateur de cette paroisse qui dépendait de l'archiprêtré du Rasanais.

Adminitration et Justice:

Les seigneurs de Châteauneuf avait une juridiction particulière s'exerçant à Gap avec appel au vibailliage de cette ville, Châteauneuf faisait partie de l'élection et de la subdélégation de Gap

État féodal :

Châteauneuf-de-Chabre était qualifié, de temps immémorial, de baronnie et il appartenait au moyen âge aux mêmes seigneurs que la Val-de-Barret avec laquelle il ne formait peut être alors qu'un seul mandement. La famille de Mévouillon avait la seigneurie majeure de ces deux terres.

  • Raymbaud de Mévouillon, 1120
    Rambaud Cotta, 1150
    Guillaume, 1177
    Raymond, 1190
    Bertrand Raymond et Bertrand, 1220-1262
    Raymond, fils du premier, meurt sans postérité et fait héritière Mabile Adhémar, sa femme, qui fait elle-même héritière Eléonore, sa soeur, femme de Pierre de la Chaup, 1900
    Bertrand de Mévouillon-la-Chaup, leur fils, 1292-1294
    Raymbaud, 1297-1307
    Pierre et Guillaume, 1338.
    Le premier a pour fils Raymbaud qui fait héritier Pierre-Baudon de Grolée, 1370-1421
    Pierre de Grolée-Mévouillon, fils de Pierre-Baudon, 1495
    Aymar, 1466 - Guillaume de Mévouillon-la-Chaup eut un fils du même nom que lui (1376-1414), qui eut deux fils nommés Guillaume et Louis, 1415. Ce dernier donna son héritage à Pierre de Grolée-Mévouillon son oncle, nommé ci-dessus
    Aymar, fils de Pierre, 1466
    Antoine, son fils, 1495-1528
    Il vendit Châteauneuf à Honoré des Herbeys pour 900 écus d'or en 1528
    Émeraude, fille de ce dernier, épousa Gaspard de Baronnat, qui revendit sa seigneurie à Balthazard de Clarens pour 3,200 écus en 1587
    Henri de Clarens la céda à Gaspard de Perrinet pour 46,000 livres en 1605
    Ce dernier la revend à Samson de Bardonnèche en 1677
    Charles d'Armand l'achète à Samson de Bardonnèche 3l,000 livres en 1688
    Joseph d'Armand, 1723
    Léon, 1735-1750
    Marie-Thérèse, sa fille, épouse de M. d'Arbaud-Joucques qui la revend pour 44,641 livres à Jean-Louis Rivet, notaire à Upaix, en 1776. Ce dernier la possédait encore en 1789.
  • En 1324, Agnel Merle et Jean Merle, en 1385, étaient seigneurs des deux tiers de Châteauneuf et le prieur d'Antonaves d'un tiers; cette dernière coseigneurie existait encore en 1789.

    Bibliographie:

    ALLARD(abbé). Notice Historique sur Châteauneuf-de-Chabre, Gap, Richaud, 1884, in-16.

    [Retour]