TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES
MANDEMENT DE CHÂTEAUVIEUX.

[Retour]

CHÂTEAUVIEUX

État ecclésial:

Dès 1340 la paroisse de Châteauvieux était sous le vocable de sainte Foi. En 1708 il y avait dans cette église une chapelle sous le même titre. L'évêque de Gap et son chapitre étaient décimateurs de cette paroisse, qui dépendait de l'archiprêtré du Gapençais.

Administration et Justice:

Châteauvieux dépendait de l'élection, de la subdélégation et du vibailliage de Gap. Les seigneurs avaient une juridiction inférieure qu'ils exerçaient à Gap au XVIIe siècle, avec appel au vibailli de cette ville

État féodal:

L'évêque fut d'abord seigneur unique de Châteauvieux, je n'ai pu découvrir en vertu de quel titre.


  • - Claude, 1486
    - Pierre, 1503-1522
    - Antoine, 1531-1551
    - Pierre, 1580
    - Alexandre, qui vend à André Perrinet, 1595
    - Ce dernier vend à Balthazard Flotte, sieur de Freydière, 1608
    -Balthazard Flotte vend à Pierre de Poligny, 1649-1671
    - Gaspard, son fils, 1697-1722
    - Angélique, fille de ce dernier, épouse de Charles de Revillase, 1731
    - Jacques, leur fils, 1752-1762
    - Joseph-Pierre, 1789.
    - L'évêque vendit le reste de cette terre, pour 350 livres tournois, à Pierre de Gaillard, le 21 décembre 1563.
  • Aimé de Gaillard, fils de Pierre, 1584
    - Claudie, sa fille, épouse de François de Chaillol, 1590
    Elle vend à Antoine Baile, pour 18,000 livres, en 1625
    - Élisabeth, sa fille, épouse Aimé de Colombet (1654), et en secondes noces Gabriel-Théodore Rochon de la Motte-la-Peyrouse, qu'elle institue son héritier, 1681
    - Celui-ci fait, à son tour, héritier son neveu, François-David Vallier, 1738
    - Joseph-François, 1776-1782
    - Gabriel-Théodore, 17812-1789.
  • Histoire:

    - 1575, 5 janvier, les protestants s'emparent de Châteauvieux.
    - 1692, septembre, il est incendié par les coureurs de l'armée du due de Savoie.

    [Retour