TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES

MANDEMENT DE MOYDANS

MOYDANS

État ecclésial :

- La paroisse de Moydans qui n'existait pas encore à La fin du Xe siècle existait au XIIIe; elle était sous le vocable de sainte Florence. Avant les guerres de religion on avait fondé dans cette église des chapelles de Notre-Dame d'Espinouse et de Notre-Dame du Rosaire qui furent détruites par les protestants.
La cure de Moydans était à la collation des Templiers auxquels succédèrent, en 1312, les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Le commandeur de Cap était décimateur de cette paroisse qui dépendait de l'archiprêtré du Rosanais.

Ordres Hospitalier :

L'ordre du Temple était possesseur des revenus ecclésiastiques de Moydans, j'ignore par suite de quelle donation ou acquisition. Après la suppression des Templiers, les chevaliers de Saint-Jean les remplacèrent et possédèrent paisiblement ces biens jusqu'en 1789. Ils choisissaient le curé, percevaient la dîme au douzième et étaient propriétaires, en 1667, d'un pré et de trois champs. Ces biens relevaient de la commanderie de Gap.

Administration et Justice :

- Comme à Chanousse.

État féodal :

- Le haut domaine de Moydans appartint d'abord aux barons de Montauban; Hugues-Adhémar de Loubières le vendit, en 1302, au Dauphin avec tous ses autres domaines. Guy, frère de Jean II, dauphin, reçut ces terres eu apanage en 1307, mourut en 1317 en les transmettant à son frère Fleuri, évêque élu de Metz, qui, le 5 décembre 1327, échangea Moydans avec Guillaume Auger contre une terre que ce dernier possédait à Crémieux (Isère), du chef de sa femme Gillette Aynard. Guillaume Auger céda son acquisition à la famille de Marges, ainsi que nous allons le voir. La seigneurie inférieure appartint d'abord à une famille de Moydans; André de Moydans vivait en 1173;

  • - Pierre de Morges vivait, en 1248-1253
    - Florimond, 1270
    - Pierre, 1284
    - Reynaud, 1327; il achète la part acquise par Guillaume Auger de Henri Dauphin.
    - Guigues, 1353-1364
    - Guillaume, 1364-1373
    - Guillaume et Aymar ses fils, 1373-1380
    - Charles, 1413
    - Reynaud, 1417-1457
    - Jean, 1457-1470
    - Guichard,1472
    - Antoine, 1491; il vend Moydans à Jean Flotte en 1523 et le rachète en 1527
    - Jean de Morges, l542-1579
    - Jacques et Jean, 1579-1611
    - Olympe, fille de Jacques, épouse Jean de Boffin qui achète la part de Jean de Morges, 1617-1660
    - Thomas, leur fils, 1680-1684
    - Jean-Baptiste, chevalier de Malte 1692
    - Catherine de Boucher d'Orsay, veuve de Pierre Martin de Champoléon, achète 1698
    - François-Antoine de Meynier-Rochefort, 1700
    - Joseph et Mathieu-Christophe,ses fils, 1717-1720
    - Joseph, 1759-1789.

    [Retour]