TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES


MANDEMENT DE RABOU ET CHAUDUN.

CHAUDUN

État ecclésial

- II n'y avait pas de paroisse à Chaudun au XIVe ni au XVIesiècle, elle fut créée seulement dans le cours du XVIIe. En 1685, elle existait sous le vocable de Notre-Dame. Le chapitre de Saint-Arnoul était collateur de la cure et décimateur de la paroisse qui faisait partie de l'archiprêtré du Gapençais.

Administration et Justice.

Chaudun dépendait de l'élection et de la subdélégation de Gap. Le chapitre de Saint-Arnoul, seigneur de Chaudun, y avait une juridiction qui s'exerçait au XVIIe siècle, à Gap, avec appel au vibailli.

État féodal

- Le fief de Chaudun appartenait, de temps immémorial, au chapitre de Saint-Arnoul, il lui fut confirmé par l'empereur Frédéric II, en avril 1238
Le 2 décembre 1639, il fut vendu à Jacques Amat, avec faculté de rachat, pour 18,400 livres
Claude-Noël, son fils, 1660-1680
Etienne de Guers l'achète en 1681
Frédéric d'Aiguebelle en hérite, 1686-1699. Un arrêt du parlement, de 1699, déclare la vente nulle et restitue Chaudun au chapitre.

[Retour]

RABOU (Commune rattachée à La ROCHE-DES-ARNAUDS du 01/011973 au 14/02/1983)

État ecclésial:

La paroisse de Rabou, sous le titre de saint Sébastien et saint Gervais, s'étendit jusqu'au XVIIe siècle sur les communautés de Rabou et de Chaudun. Le chapitre avait les mêmes droits sur cette paroisse que sur celle de Chaudun ; le 29 septembre 1184, l'empereur la confirma à l'église de Gap
- Le 30 septembre 1188, Adélaïde, femme d'Arnaud Flotte, seigneur de la Roche-des-Arnauds, et son fils donnèrent aux Chartreusines de Saint-André de Prébaïon un territoire nommé Berthaud situé dans les communautés de Rabou et de Chaudun, moyennant 1,500 sous viennois. Une colonie de ces religieuses vint s'y fixer ; une chartreuse y fut fondée qui porta indifféremment les noms de Berthaud ou de Sainte-Marie d'Aurouse, de celui d'une montagne voisine. Cette donation fut encore augmentée par Arnaud Flotte, le 20 juillet 1193, et par les seigneurs du Dévoluy, en 1200; Rolland et Lantelme de Manteyer donnèrent, le 30 juillet 1248, le droit de pâturage, dans toutes leurs terres, aux troupeaux du monastère
- d'autres libéralités considérables lui fuirent faites, à Saint-Saturnin, à Ventavon et à Quint (La Freissinouse). La chartreuse de Berthaud qui comptait, an XIIIe siècle, 25 religieuses et 6 frères chargés des intérêts matériels, prospéra jusqu'en 1448, et fut alors détruite par un incendie, les religieuses se retirèrent à la suite de cet événement, en 1467, à Durbon (voir à Saint-Julien en Bauchaine).

Je donne ici la liste des prieures de la chartreuse de Berthaud, même après leur translation à Durbon, pour ne pas la scinder en deux parties :

- Sarra, 1188-1193
- Agnès, 1212-1214
- Raymonde, 1220-1222
- Stéphanie, 1237-1241
- Rambaude 1911
- Agathe, 1242-1245
- Jeanne, 1248-1250
- Pétronille Regard 1270-1283
- Rambaude, 1283-1284
- Flota, 1296
- Raymbaude de Montauban,1299-1302
- Raymbaude Vert, 1323-1328
- Barrasse de Barras, 1335

- Alaysia, 1340-1348
- Philippe Flore, 1354
- Bertrande, 1364
- Antoinette de Montorcier, 1432-1435
- Marguerite de Saint-Marcel, 1446-1453
- Guigonette de Montorcier, 1462
- Marguerite de la Font de Savines, 1478
- Georgette de Saint-André, 1482-1497
- Judith, 1513
- Huguette Putrain, 1515-1516
- Jeanne Marquet, 1531
- Claude Guiffrey, 1532
- Artaude Grinde, 1573-1583
- Jeanne Frinco, 1583-1592

Administration et Justice:

- Comme à Chaudun

État féodal:

- Frédéric-Barberousse confirma à l'église de Gap la propriété de Rabou en 1184. Cette terre a la même histoire féodale que Chaudun, seulement Jean Flotte, seigneur de la Roche, l'acheta au chapitre en 1563, et la vente fut résiliée en 1565.
- Il existait à Rabou un arrière-fief nommé La Gardette, il appartenait à Gaspard Flotte en 1600-16123
- Pierre, son fils, 1623-1651
- Charles, 1670-1700 - Charles, son fils, chanoine de Gap, le vendit ou le légua au chapitre, vers 1727.

Histoire:

- 1188, fondation de la chartreuse de Berthaud
- 1394, 2 mai, Arnaud Flotte qui a envahi à main armée, la terre de Rabou, est condamné à 300 florins d'amende envers le chapitre
- 1448, destruction du monastère de Berthaud par un incendie.
- Vers 1577, Antoine Fulcon-Saint, capitaine protestant, s'empare de cette seigneurie au préjudice du chapitre de Gap.

Armoiries:

De la chartreuse de Berthaud, d'après les sceaux de ce monastère, de 1222 et 1245 : une croix pattée

Biographie:

CHAIX (Dominique), né à Berthaud, le 8 juin 1730, mort aux Beaux, commune la Roche-des-Arnauds, le 22 juillet 1799
- Il embrassa la carrière ecclésiastique, fut curé des Beaux, étudia avec fruit la botanique, dont il enseigna les premiers éléments à Villars (voir au Noyer).

Bibliographie:

CHARRONNET (Ch.) Monastères de Durbon et de Berthaud, diocèse de Gap. Grenoble Merle (s. d.), in-8°.

[Retour]