TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES

MANDEMENT DE RÉOTIER.

Réotier et Saint-Clément, qui constituaient ce mandement, ne formaient qu'une communauté au commencement du moyen-âge, et se séparèrent, suivant la tradition, au XIIIe siècle. Ces communautés étaient déjà divisées en 1284.

RÉOTIER

État ecclésial:

La paroisse de Réotier, qui s'étendait d'abord aussi sui, Saint-Clément, Était sous le vocable de saint Pancrace; après sa séparation de celle de Saint-Clément, Vers le XIIIe siècle, la paroisse de Réotier fut dédiée à saint Michel-Archange. En souvenir de leur ancienne union, les paroisses de Saint-Clément et de Réotier se réunissent encore, le Vendredi-Saint, autour des ruines de la vieille église de Saint-Pancrace pour prier pour leurs morts.
- Une chapelle, sous le titre de Sainte-Catherine, avait été fondée avant 1516 dans l'église paroissiale de Réotier.
- Le clergé se composait, en 1783, d'un seul curé nommé par l'abbé de Boscodon, qui était décimateur de cette paroisse.

Administration et Justice:

- Réotier était, comme je l'ai écrit plus haut (Voir l'article de la Châtellenie de Réotier), le siège d'une châtellenie delphinale, dont le titulaire était chargé de protéger les sujets du Dauphin contre les magistrats épiscopaux de Guillestre. Le seigneur engagiste de Réotier avait une juridiction qui s'exerçait, au XVIIe siècle, à Embrun, avec appel au vibailli. Administrativement, Réotier dépendait d'Embrun.

État féodal:

Le Dauphin était seigneur majeur de Réotier en vertu de l'acquisition qu'il avait faite, au commencement du XIIIe siècle, des droits de Rodolphe de Savines sur cette terre.

  • Guillaume, Poncet, Albert et Giraud de Réotier, 1263
    - Isoard, 1309
    - Isnard, 1316
    Guillaume de la Tour, bâtard du Dauphin, 1328
    Jean de Faucigny, 1340
    - Durand Crozet achète la part du précédent et de Guillaume Burg pour 135 florins d'or, 1349-1353
    - Arnoul Giraud , 1361
    - Artaud Giraud, 1429
    - Guillaume et Jacques : le premier achète la part du second pour 16 florins le 30 novembre 1440, et le 18 février 1455 il achète également la part de Raymond Giraud pour 17 florins
    - Artaud Giraud vend sa part pour 25 florins à Étienne Stod le 11 juin 1510
    - Jean Chattier acquiert la part du Dauphin pour 1,660 livres le 1er août 1543
    - Honoré de Girard est subrogé à ses droits, 1543-1557
    - Melchior de Girard renouvelle cette acquisition pour 1,235 livres le 2 avril 1573-1580
    - François de l'Olivier acquiert à son tour la part domaniale pour 2,584 écus le 30 avril 1593
    - Claude, son fils, 1594-1610
    - François et Jacques, 1613-1626
    - François, fils de Jacques, 1643
    - Guy-François de Ville de Sillans achète la part domaniale le 30 avril 1643
    - Il revend 3,300 livres à Marguerite de Levésie, veuve d'Esprit Delmas, le 30 mars 1653
    - Jacques Delmas, 1660-1696
    - Jean-Baptiste, 1700-1732
    - François, 1760-1789.
  • - Je trouve encore Jean Michel de Lestours possesseur d'une part de cette terre en 1617.

    Histoire:

    -1228, 28 juin, charte de privilège accordée par Guigues-André, dauphin, aux habitants de Réotier, les exemptant des tailles moyennant 300 sous et 30 setiers d'avoine.
    - 1345, 31 mai, les biens communaux indivis entre Réotier et Saint-Clément sont partagés.
    - 1428, 16 novembre, transaction par laquelle les habitants changent en une somme de 31 florins 3 gros tous les droits que le Dauphin percevait dans cette seigneurie.

    [Retour]