TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES

MANDEMENT DE LA ROCHETTE

Ce mandement n'en faisait, au commencement du moyen âge, qu'un seul avec celui de Romette; ces seigneuries furent divisées le 14 novembre 13O3.


LA ROCHETTE

État ecclésial :

- En 1152 le pape confirme à l'abbaye italienne de Bréma l'église de Saint-Jean d'Auriac comme ayant dépendu jadis de la Novalaise; or, la paresses de la Rochette est sous le vocable de saint Jean et le mandement de la Rochette a parfois porté le nom de mandement d'Auriac, du hameau de cette communauté où existait le château seigneurial. Au XVII esiècle, l'église de la Rochette était dédiée à l'Assomption de Notre-Dame et Saint-Jean; en 1708, il y avait dans l'église paroissiale deux chapelles de Notre-Seigneur et de Notre-Dame, et au hameau d'Auriac une chapelle de Saint-Jean. Le prieur de Romette était collateur de cette cure; par transaction du 14 novembre 1303 il fut réglé que le prieur de Romette percevrait les trois cinquièmes de la dîme, le chapitre de Gap et le commandeur de Saint-Antoine, chacun un cinquième. En 1747, le chapitre d'Embrun percevait, je ne sais à quel titre, une petite partie de ces dîmes. Jusqu'en 1546, la Rochette fit partie de l'archiprêtré du Champsaur, avant 1576, il fut uni à celui du Gapençais.

Ordres hospitaliers :

- En 1323, la commanderie de Saint-Antoine-en-Viennois, de Gap, possédait une portion de la terre d'Auriac et y avait une juridiction.

Administration et Justice :- Au hameau de Manse était l'ancienne station romaine, nommée dans les itinéraires mansio Ictodururn, elle était près de l'entrée d'une petite voie secondaire, qui de la via Domitia se dirigeait vers Mens à travers le Champsaur.
- La seigneurie de la Rochette fit partie du duché et de la châtellenie du Champsaur jusqu'en 1463 au moins, en 1500, elle était unie au Gapençais. Elle dépendait, au XVIIe siècle, de l'élection et de la subdélégation de Gap; le seigneur y possédait une juridiction particulière qui s'exerçait, au XVIIe siècle, à Gap, avec appel au vibailliage.

État féodal :

  • Hugues d'Auriac, 1177
    Guillaume et Raymbaud, 1261
    Guillaume, 1296
    Guillaume, 1334
    Humbert, 1344-1350
    Jean, 1352-1362
    Baudon, 1371-1402
    Baudon et Raymbaud, 1443-1422; le premier achète à Hugues Bataille sa part pour 201 florins, le 8 décembre 1414
    Jean, fils de Raymbaud, achète 100 florins la part d'Arnoul de Bénévent, le 6 juin 1439, et celle d'Arnoul de Sigoyer
    Lantelme, son fils, vend sa part à Jacques et François de Bonne, le 20 décembre 1454
    Baudon, frère de Raymbaud, a deux fils, Justet et Eustache, 1438; le second marie sa fille Isabeau à Alexis de Bonne, en 1458; le premier a pour fils Baudon (1458), et André qui fait héritier André Rambaud
    Celui-ci vend 200 florins cet héritage à Honoré de Bonne, le 15 février 1496, ainsi qu'une petite coseigneurie qu'il avait acquise précédemment de Jean Richière
    La famille de Bonne avait, dès 1434, une part de la seigneurie de la Rochette acquise par Honoré de Bonne. Celui-ci fit ses héritiers Jacques et Alexis, ses neveux, 1452-1470
    Alexis achète 250 florins la part de Lantelme de Montorcier, fils de Jacques, le 10 mars 1452
    Pierre, fils d'Alexis 1495
    Honoré, son fils, achète la part de feu Raymond de Montauban 100 écus d'or, le 9 octobre 1497, et acquiert par échange celle d'Hugues Baile, en 1523
    Charles, son fils, 1543-1580
    Étienne, réunit toute la seigneurie sur sa tête, 1580-1631
    Alexandre, 1632-1640
    Catherine, sa fille, épouse de Roger d'Hostun, 1650-1685
    François de Neuville-Villeroy, garde cette seigneurie pour les reprises de Marie de Neuville, sa tante, femme d'Alexandre de Bonne, 1686
    Il la vend à Mathieu de Louvat, 1720
    Catherine de Louvat, épouse de César d'Agoult, 1748
    Hippolyte-Auguste-Vinceslas, leur fils, 1789
  • Nous trouvons encore :

  • Rostaing de Bataille, coseigneur de la Rochette, en 1343
    Rostaing, son fils, en 1373
    Hugues, 1387
    Raymbaud, 1400
    Hugues, 1413
    Esprit, Georges et Claude, 1542
  • Voici encore les noms de quelques seigneurs de la Rochette:

  • Rodolphe et Raymond Chaine, Arnoul de Sigoyer, Raymond et Humbert de la Rochette, Eudes et Pierre Eudes, Guillaume Albert, les Escalons, les héritiers d'Eynard de Bardonnèche, 1261
    Arnaud Arnoul, 1316
    Estendart Arnoul, 1327
    Pierre Arnoul, Pierre et Humbert Allemand, Pierre et Guillaume Eudes, 1400
    Jean du Suau, mari de Catherine de Poligny, 1446
    Le Dauphin possédait le quart de la seigneurie de la Rochette, il le vendit à Honoré de Bonne, avec ce qu'il possédait à Romette et Montorcier, pour 300 écus d'or, le 28 octobre 1521.
  • Histoire :

    - 1515, août, François Ier allant en Italie est harangué sur le col de Manse par les consuls de Gap.

    Armoiries :

    - Au XVe siècle, la Rochette avait les armoiries suivantes: De..... au toit pointu couvert de tulles imbriquées, et surmonté d'un coq chantant, au chef chargé à droite d'une fleur de lis, à gauche d'un dauphin.

    Biographie :

    - BONNE D'AURIAC (Étienne de), né vers 1550, mort en 1631; capitaine, colonel, maréchal de camp, gouverneur de Tallard (1577-1578) chef de la Ligue en Gapençais (1580-1590), plus tard réconcilié avec son cousin Lesdiguières, il l'accompagna dans toutes ses campagnes contre le duc de Savoie. Il avait acheté le vicomté de Tallard, en 1600, et avait été fait chevalier de l'ordre du roi.
    - FONTCLAIRE (Gaspard de), frère du précédent; il entra dans les ordres, fut archidiacre du chapitre de Saint-Arnoul, puis prit les armes pour la Ligue avec son frère, et fut tué en 1589 dans le sac de Moras, par les soldats d'Ornano, gouverneur du Dauphiné.

    [Retour]