TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES

MANDEMENT DE CHAILLOL

Vers 1350 Chaillol faisait partie du mandement de Montorcier; il formait, en 1377, un mandement particulier.


SAINT-MICHEL-DE-CHAILLOL

État ecclésial:

Vers 1350 il y avait une seule paroisse dans la communauté de Challol celle de Saint-Michel-de-Chaillol; postérieurement celle de Saint-Pierre fut créée.
- Saint-Michel-de-Chaillol: Existait au XIIIe siècle sous le titre de Saint-Michel. En 1516 aucune chapelle ne payait les décimes dans cette paroisse; en 1641 on en fonda une au hameau des Marrons, sous le vocable de l'Assomption. Le prieur de Chabottes, de l'ordre de Cluny, était collateur de la cure et décimateur de la paroisse.
- Saint-Pierre-de-Chaillol: Cette paroisse fut fondée après 1330 et avant 1516, sous le vocable de saint Pierre et saint Paul. Elle avait pour origine un petit prieuré dépendant de celui de Romette , de l'ordre de Cluny, et transformé en cure. Le prieur de Romette était collateur de la cure et percevait les dîmes concurremment avec le prieur-curé. Une chapelle de Sainte-Brigitte existait en 1773, au hameau de Chaillolet ; une autre, du Saint-Esprit, à celui de la Villette, en 1690.
-Ces deux paroisse faisaient partie de l'archiprêtré du Champsaur.

Administration et Justice:

Chaillol dépendait de l'élection de Grenoble et de la subdélégation de Gap. La partie de la seigneurie qui appartenait au duché de Lesdiguières ressortissait au vibaillage du Champsaur; le reste de la seigneurie à celui de Gap. Au XVIe et au XVIIe siècles Saint-Michel et Saint-Pierre de Chaillol avait formé deux communautés distinctes; peut-être le hameau de la Villette en avait-il formé une troisième. Un arrèt du Parlement, de 1742, les unit en une seule et prétendit leur imposer le nom de Guillaume-Faudon (qui était celui d'un de leurs anciens seigneurs); cette nouvelle appellation n'a pas été adoptée par les populations.

État féodal:

- Cette seigneurie appartenait par moitié au Dauphin et à des seigneurs particuliers.

  • -Raymond de Montbrand, 1150-1171
    - Henri, 1171-1220
    - Lambert, 1230
    - Lambert, qui teste en 1320
    - Auger, son neveu, 1336
    - Lambert, 1400
    - Auger, 1498
    - Jean, qui teste en 1520
    - Pierre et Arnaud de Faudon en héritent,1520
    - Antoine , fils d'Arnaud, 1529
    - Gratien, 1510-1561
    - Jacques, son petit-fils, fils de Guillaume, 1561-1585
    - Philis, sa fille, épouse de Jacques de Gril, 1585-1602
    - Guillaume, leur fils, 1611
  • - François, 1662-1670
    - Michel et Nicolas, 1671-1692
    - Alexandre, Jacques et Philippe , fils de Nicolas,1692-1700
    - François, fils d'Alexandre, 1732-1762
    - Claude-Antoine Michel de Calignon, 1762-1781
    - Auguste-Laurent 1781-1789.
  • -Nicolas de Saint-Germain, 1324-1341
    - Arnoul, 1385
    -Jacques, 1393
    - Pierre, 1423
    - Jacques, 1440
    - Mermet, 1460
    - Jean-Jacques, 1500
    - Jean, son neveu, 1510
    - Gilles, Jacques et Pierre, 1534-1543
    - Jacques, fils de Pierre, 1607
    - Joseph, 1619
    - Jacques, son cousin éloigné, en hérite, 1630-1646
    - Jean-Louis, 1677
    - Jacques, 1680
    - Louis et François, 1700
  • - Esprit Delmas, son gendre, 1705
    - François de Gril, l'achète 1732-1755
  • - Louis-Charles, 1767-1779
    -Jacques-Victorin, 1786-1789
  • Jacques Boisson, engagiste, 1390
    - Jean, son fils, 1400
    - Jean de Rame, 1413
    - Jacques Boisson, 1446
  • - Jacques Barban, 1550
    - Gratien Barban, 1580
    - Jacques Barban, 1591-1630
    - Daniel du Serre, 1646
  • Histoire:

    - 1692, septembre, Chaillol est brùlé par les coureurs de l'armée du duc de Savoie.