TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES

MANDEMENT DE MONTALQUIER .

En 1789, ce mandement ne formait ni communauté ni paroisse indépendante de celle de Gap dont il était limitrophe.

-État ecclésial:

- Abbon donna, en 739, à l'abbaye de la Novalaise, le hameau de Saint-Jean-de-Chassagne qu'il nomme Cassaniola. Il est bien possible que les moines de cette abbaye aient fondé, dans ce hameau, une église dédiée à saint Jean, qui ait été paroissiale. Plus tard, la chapelle de Saint-Jean fut donnée au prieuré de Saint-André-lès-Gap auquel elle appartenait encore en 1516. An milieu du XIVe siècle, une autre église rurale existait au hameau de la Tour ronde. Montalquier formait une prébende appartenant au prévôt du chapitre.

-Ordres hospitalier:

Vers 1090, Guila, dame de Montalquier, donne des biens à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem ; le commandeur de Gap, duquel ils relevaient, ayant tenté de se soustraire à la juridiction delphinale, ces biens furent saisis le 13 mars 1273; une transaction les lui fit restituer. En 1667, l'ordre les possédait encore, du moins en partie.

- Hôpitaux:

Une maladrerie existait dès 1323 sur le territoire de Montalquier ; les consuls de Gap y fondèrent, le 17 mai 1633, une chapelle en l'honneur de saint Roch. Cette maison hospitalière fut unie à l'hôpital de Gap, par lettres patentes du 25 février 1697.

- Administration et Justice:

- De 1271 à 1512, Montalquier fut la résidence d'un châtelain delphinal dont la juridiction s'étendait sur les hommes et les terres du Dauphin à Gap et dans son territoire. En 1328, le 28 juillet, l'évêque de Gap se plaignait au comte de Provence que le Dauphin avait établi à Montalquier une ville franche, des tribunaux, pour débaucher ses sujets de Gap. Malgré ces réclamations, une cour de justice fut maintenue à Montalquier ; le Dauphin acheta, le 24 avril 1330, la juridiction de Sybille Bonfils, veuve de Pierre Reynier; cette cour fut supprimée comme faisant double emploi avec le bailliage de Serres, le 14 décembre 1410. Au XVIIe siècle, les seigneurs, de Montalquier avaient une juridiction inférieure s'exerçant à Gap avec appel au vibailli.

-État féodal:

- Au commencement du XIIIe siècle, Montalquier, appartenait au Dauphin ; en 1257, les Gapençais se firent livrer le château par celui qui en était dépositaire, et le rasèrent ; aussitôt le Dauphin les força à l'acheter pour 50,000 sous viennois et il se le fit rendre en 1271. Cette terre fut vendue à plusieurs reprises avec clause de rachat de perpétuel ; voici les noms de quelques-uns de ces engagistes :
  • - Jean Bonfils, 1280-1314
  • - Sybille, sa fille, femme de Pierre Reynier, 1320
  • - Eynard Ysoard, 1399
  • - Jean de Menon l'achète 1,500 livres le 4 mai 1574
  • - Étienne de Bonne d'Auriac, 1587
  • - François Philibert, 1597-1607
  • - Jacques Amat l'achète 7,000 livres le 30 août 1638
  • - Claude-Noël, son fils, 1660-1680
  • - Balthazard, le vend à Camille d'Hostun, due de Tallard, 1719
  • - Marie-Joseph d'Hostun , 1725-1740
  • - Louis-Charles meurt en 1755
  • - Françoise de Sassenage, sa cousine, est son héritière, 1755-1784
  • - Ses deux filles, Mmes de Bruck et de Talaru, 1784-1790.
Il y avait trois petits arrière-fiefs dans le mandement de Montalquier.
  1. - Saint-Jean-de-Chassagne :
    • - Bertrand de Manteyer, 1240
    • - Galburge, sa fille, 1270
    • - Jean Bonfils, 1280-1314
    • - Sybille, sa fille, le vend en 1315, au Dauphin, qui le donne à Arnaud de Trians, vicomte de Tallard, 1332. Quelques années auparavant, Arnaud de Trians avait déjà acheté une part de ce fief à Jean Odonis et à Armande, sa fille. Il retomba dans le domaine delphinal vers 1340.
  2. -La Terrasse :
    • - Bernardin Poncet, sieur de la Terrasse, 1542
    • - Barthélemy, 1550
    • - Jean, 1571-1574
    • - Balthazard, 1601
    • - Étienne, 1656
    • - Dominique, 1700
    • - Jean-Jacques-François, 1750
    • - Louise de Gervasy, sa veuve et son héritière, se remarie en 1777 à François Alexandre de Trécour qui disparaît le soir même de ses noces sans qu'on ait plus jamais entendu parler de lui. Mme de Trécour était dame de la Terrasse de Montalquier, en 1789.
  3. - Fontreine :
    • Raoul de la Font, 1380
    • - Henri de Laveno le lui achète, 1381
    • - Pierre Mutonis, 1513
    • - Françoise, sa fille, le vend à Louis de Chappan, son beau-frère, 1567-1594
    • - Louis et Claude de Chappan, 1602-1640

- Industries et commerce:

- 1444, le Dauphin transfère à Gap la foire de la saint Martin qui avait lieu, de temps immémorial, dans le mandement de Montalquier.

- Histoire:

- 1257, les Gapençais détruisent le château de Montalquier, ils paient au Dauphin 50,000 sous viennois pour ce fait
- 1273, 13 mars, le commandeur de Saint-Jean de Jérusalem de Gap ayant refusé de reconnaître la juridiction du Dauphin à Montalquier, tous ses biens sont saisis
- 1337, le vicomte de Tallard, seigneur de Saint-Jean-de-Chassagne, veut se soustraire à la juridiction delphinale , il est contraint par le châtelain delphinal de la reconnaître.
[Retour]