TABLEAU HISTORIQUE DES HAUTES-ALPES


EYGLIERS (détachée de MONT-DAUPHIN en 1791)

État ecclésial:

Cette paroisse n'en fit qu'une seule jusqu'au XVe siècle avec celle de Saint-Crépin, sous le vocable de Notre-Dame. Elle fut dédiée à saint Antoine, ermite, lors de sa création. En 1516 il n'existait dans cette église aucune chapelle payant les décimes; il en fut créé une postérieurement sous le titre de Saint-Jacques; elle existait encore en 1783.
Le clergé paroissial se composait, à cette date, d'un curé et d'un vicaire; l'archevêque était collateur de la cure et décimateur de la paroisse par égale part avec le chapitre d'Embrun,

Administration et Justice:

Eygliers dépendait d'Embrun au point de vue administratif, et du juge des châteaux épiscopaux du point de vue judiciaire.

État féodal:

L'archevêque d'Embrun était seigneur d'Eygliers.

Histoire:

1692, juillet, Catinat établit son camp au hameau de Gros pour surveiller les mouvements de l'armée du duc de Savoie.

[Retour]